[Analyse: Rétrospective Xavier Dolan] Laurence anyways. Chef d’oeuvre

Dans le cadre de ma rétrospective Xavier Dolan.( J’ai tué ma mére , Les amours imaginaires, Laurence anyways , Tom à la ferme et Mommy).

Retour sur son troisième long métrage, chef d’oeuvre: Laurence anyways

Xavier Dolan nous parle avec une acuité et une sensibilité hors du commun d’amour et de liberté.

(Cliquez sur l’image pour lire l’analyse)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s