[Analyse: Rétrospective Xavier Dolan] Tom à la ferme

Dans le cadre de ma rétrospective Xavier Dolan.( J’ai tué ma mére , Les amours imaginaires, Laurence anyways , Tom à la ferme et Mommy). Retour sur son quatrieme long métrage: Tom à la ferme

Épouvante, thriller, récit noir et naturaliste… TOM A LA FERME est une fois de plus une réussite esthétique et artistique

(Cliquez sur l’image pour lire l’analyse)

[Analyse: Rétrospective Xavier Dolan] Laurence anyways. Chef d’oeuvre

Dans le cadre de ma rétrospective Xavier Dolan.( J’ai tué ma mére , Les amours imaginaires, Laurence anyways , Tom à la ferme et Mommy).

Retour sur son troisième long métrage, chef d’oeuvre: Laurence anyways

Xavier Dolan nous parle avec une acuité et une sensibilité hors du commun d’amour et de liberté.

(Cliquez sur l’image pour lire l’analyse)

[Analyse: Rétrospective Xavier Dolan+ scène commentée]: Les amours imaginaires

Dans le cadre de ma rétrospective Xavier Dolan.( J’ai tué ma mére , Les amours imaginaires, Laurence anyways , Tom à la ferme et Mommy).

Retour sur son deuxième long métrage: Les amours imaginaires 

(Cliquez sur l’image pour lire l’analyse et voir la scène commentée)

(Cliquez ici pour écouter la chronique radio : Les amours imaginaires ou la sacralisation amoureuse 12′)

[Analyse: Rétrospective Xavier Dolan]: J’ai tué ma mére

Dans le cadre de ma rétrospective Xavier Dolan.( J’ai tué ma mére , Les amours imaginaires, Laurence anyways , Tom à la ferme et Mommy).

Retour sur son premier J’ai tué ma mére.

Sur fond de psychanalyse, Xavier Dolan réalise son premier film et époustoufle par sa maîtrise et sa haute sensibilité !

(Cliquez sur l’image pour lire l’analyse)

[Analyse: scène commentée]: Sky , la scène de la rencontre en Romy et Diego

La scène qui va être commentée est extraite de SKY, le troisième film de Fabienne Berthaud. Elle nous dévoile la rencontre entre Romy

+ scène commentée

(Cliquez sur l’image pour lire et voir l’analyse)

[Analyse+ scène commentée]: A bigger Splash, une piscine qui manque de profondeur

A BIGGER SPLASH se disperse et s’allonge. Ses belles fulgurances et son casting n’auront pas raison de la faiblesse de l’écriture. Dommage.

+commentaire vidéo de la scène du Karaoké.

(Cliquez sur l’image pour lire et voir  l’analyse)