[Critique] : Cinquante Nuances Plus Claires, un navet sexy féministe

Avec Cinquante nuances plus claires on tient le navet ciné de l’année, mais heureusement, c’est féministe !

(Cliquez sur l’image pour lire la critique)

[Analyse] : La saga 50 nuances….Le petit plaisir secret cinématographique. Pourquoi ça marche?

À peine trois mois après la sortie de Cinquante nuances plus sombres, les premières images de Cinquante nuances plus claires, le troisième et dernier volet de la saga « Cinquante nuances » affole déjà la toile. Nous revenons sur un des plus gros phénomène cinématographique de la décennie en expliquant pourquoi malgré sa piètre qualité cinématographique , la saga sait parler aux femmes…

(Cliquez sur l’image pour lire l’analyse)

[Analyse+ scène commentée]: A bigger Splash, une piscine qui manque de profondeur

A BIGGER SPLASH se disperse et s’allonge. Ses belles fulgurances et son casting n’auront pas raison de la faiblesse de l’écriture. Dommage.

+commentaire vidéo de la scène du Karaoké.

(Cliquez sur l’image pour lire et voir  l’analyse)